La publication du livret de sinistralité 2019 offre une synthèse descriptive des principales informations disponibles sur la sinistralité régionale AT/MP. Les statistiques dont il est tenu compte dans ce livret sont les accidents du travail, les maladies professionnelles et les accidents de trajet. A cette occasion, la Cramif fait le point sur la sinistralité en Île-de-France et présente ses chiffres pour l’année 2019.

Une reprise du nombre d’accidents du travail

En matière d’accidents de travail, l’année 2019 marque une rupture dans la tendance observée les années précédentes. Ainsi, après avoir atteint un niveau historiquement bas en 2018, le nombre d’accidents repart à la hausse avec des journées indemnisées toujours plus nombreuses (80 jours d’arrêt en moyenne).

Accidents de travail en 2019 - 80 j d'arrêt en moyenne en idf en 2019© Cramif

 

Une diminution des accidents de trajet en Île-de-France 

Les déplacements domiciles-travail en Île-de-France présente un écart entre l’indice de fréquence régional trajet et l’indice de fréquence national dû à l’atypisme des moyens de déplacements franciliens. Après une année de forte hausse (+ 10%), l’année 2019 connaît une baisse (- 8,6%) d’accidents de trajet pour 1000 salariés.

28285 accidents de trajet en 2019 - Moins 6 % par rapport à 2018© Cramif

Le risque routier se caractérise par sa gravité avec 9 décès sur 10 et reste un des principaux risques d’accidents de trajet avec 43 % des accidents avec arrêt. Les chutes (de plain-pied ou de hauteur) constituent une part significative de l’accidentologie trajet. En 2019, l’activité des victimes d’accidents de trajet se répartit de la manière suivante :

  • dans 1/3 des cas, la personne était à bord d’un moyen de transport, motorisé dans la plupart du temps, et le plus souvent en tant que conducteur
  • dans près de la moitié des cas d’accidents de trajet, la victime était en mouvement, principalement en train de marcher, courir, monter, descendre, etc.

Une baisse progressive des maladies professionnelles

La tendance de 2018 semble se confirmer en 2019, en effet on constate que le nombre de maladies professionnelles augmente encore cette année (+ 2,5 %) mais cette fois ci avec un taux d’évolution beaucoup plus marqué que l’année dernière (+ 0,6 %). En Île-de-France, les troubles musculosquelettiques (TMS) représentent 79 % des maladies professionnelles, elles touchent principalement les membres supérieurs (mains, poignets, doigts, épaule) dans 38 % des cas.

Maladies professionnelles en augmentation en 2019 : + 2,5 % par rapport à 2016© Cramif

Les maladies professionnelles liées à l’amiante diminuent quant à elle depuis 2015 et enregistrent une baisse de – 11 % entre 2018 et 2019. Quant au nombre de cancers d’origine professionnelle, il atteint son niveau le plus bas depuis 2013, que ces derniers soient liés à l’amiante ou pas.

Maladies professionnelles liés à l'amiante : moins 11 % entre 2018 et 2019© Cramif

 

20/08/2021