La campagne de vaccination nationale contre la grippe saisonnière a débuté mardi 13 octobre dans un contexte de crise sanitaire inédit, fortement impacté par l’épidémie de Covid-19. Elle vise en priorité les personnes à risque de complications graves de la grippe et les soignants. Ainsi, l’Assurance Maladie lance une vaste campagne de communication pour inviter les personnes concernées à se faire vacciner.

Une campagne nationale pour inciter les publics fragiles à se faire vacciner

Chaque hiver, le virus de la grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de Français(es) et peut avoir des conséquences lourdes sur la santé, notamment chez les personnes les plus vulnérables. Par ailleurs, l’épidémie de grippe circulera cette année en même temps que la Covid-19, la vaccination représente donc un enjeu de santé publique plus fort encore que les années précédentes.

C’est pourquoi l’Assurance Maladie rappelle qu’il est indispensable de se protéger et de protéger les autres. Cela implique :

  • pour les personnes à risque de développer une forme grave de la maladie : de se faire vacciner
  • pour tous : d’adopter les gestes barrières qui permettent de limiter la propagation du virus

Pour accompagner ces recommandations, l’Assurance Maladie, avec le ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France et la Mutualité sociale agricole, lance une vaste campagne de communication. Elle rappelle que nous ne sommes pas tous égaux face aux infections virales mais que, face à la grippe saisonnière, nous avons la chance d’avoir un vaccin.

Qui doit se faire vacciner et quand ?

Dans son avis du 20 mai 2020, la Haute Autorité de santé (HAS) insiste sur la nécessité de vacciner en priorité les personnes éligibles à la vaccination dont la liste est indiquée dans le calendrier des vaccinations 2020. Il s’agit :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus
  • des personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques
  • des femmes enceintes
  • des personnes souffrant d’obésité (IMC supérieur ou égal à 40)

Les vaccins leur seront réservés jusqu'au 30 novembre.

Pour assurer une protection indirecte, les publics suivants sont également invités à se faire vacciner

  • les professionnels de santé et professionnels des établissements médico-sociaux au contact de patients à risque
  • l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de complication grave de la grippe et des personnes immunodéprimées

L’épidémie de grippe est imprévisible et peut se propager très rapidement. Ainsi, l’Assurance maladie recommande aux personnes fragiles de se faire vacciner dès le 13 octobre. Ces dernières peuvent retirer directement et gratuitement leur vaccin en pharmacie sur simple présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de santé de leur choix.

La campagne se terminera le 31 janvier 2021.

Adopter les gestes barrières pour se protéger et protéger les autres

S’il est essentiel que les publics fragiles, leur entourage et les professionnels de santé soient vaccinés contre la grippe saisonnière, il est également primordial que chacun et chacune adoptent ou continuent d’adopter des gestes d’hygiène simples : les « gestes barrières », destinés à limiter la transmission des virus comme la grippe ou la Covid-19. Ainsi, il est recommandé de :

  • se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • utiliser des mouchoirs jetables à usage unique
  • tousser ou éternuer dans son coude
  • respecter une distance d’au moins 1 mètre avec les autres
  • saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée et dans tous les lieux où cela est obligatoire

14/10/2020