Le 11 décembre dernier, la Cramif et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) ont organisé une manifestation dédiée à la Prévention de la désinsertion professionnelle et au maintien en emploi. Cette matinée d’information visait à favoriser les échanges pluridisciplinaires entre les médecins conseil de l’Assurance Maladie et les équipes des Services Interentreprises de Santé au Travail (SIST) afin de mieux coordonner leurs actions sur le territoire francilien. Retour sur les sujets qui ont été abordés.

Prévention de la Désinsertion Professionnelle (PDP)

L’Île-de-France est particulièrement concernée par la question de la prévention de la désinsertion professionnelle et du maintien en emploi. Les chiffres suivants l’attestent (données 2017) :

  • en 2017, 1 440 000  avis ont été réalisés par les médecins des services interentreprises de santé au travail ;
  • 10 % de ces avis ont concerné des inaptitudes ou aptitudes avec restriction ou aménagement de poste.

Ainsi afin de permettre aux salariés de reprendre une activité professionnelle dans les meilleures conditions, la PDP a été inscrite comme une thématique prioritaire aux Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens (CPOM) 2014-2019 signés entre la Cramif, la DIRECCTE et les 25 services de santé au travail.

Logos des 25 services de santé au travail en Île-de-France
Source : service prévention des risques professionnels

Programme de la matinée

Cette matinée d’échanges a débuté avec un rappel des objectifs, à savoir :

  • favoriser les contacts en matière de PDP ;
  • encourager la mise en place d’une entité dédiée PDP au sein du SIST ;
  • promouvoir la PDP ;
  • encourager le travail en réseau ;
  • optimiser le recours à la visite de pré-reprise.

Un recensement des bonnes pratiques identifiées sur le terrain a ensuite été présenté par le référent PDP du service prévention des risques professionnels de la Cramif.

Un focus a été consacré à la visite de pré-reprise, étape essentielle au maintien dans l’emploi. En effet, le salarié en arrêt maladie, qui identifie des difficultés à la reprise de son activité professionnelle, peut solliciter une visite de pré-reprise auprès de son médecin du travail afin d’être accompagné et que des solutions à sa situation puissent être étudiées.

Lire la transcription textuelle

Retour à l’emploi, à quel service s’adresser et pourquoi ?

La prévention de la désinsertion professionnelle doit s’inscrire dans une démarche coordonnée entre le réseau de l’Assurance Maladie et les acteurs du maintien en emploi tels que les SIST, les Organismes de Placements Spécialisés (OPS), Pôle Emploi et les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA), etc.

L’accompagnement d’un salarié exposé au risque de désinsertion professionnelle du fait de son état de santé repose donc en partie sur la mobilisation et la complémentarité du réseau de l’Assurance Maladie coordonné en cellules locales de PDP. Il s’agit précisément du service administratif des Caisses Primaires d’Assurance Maladie (CPAM), du service médical, du Service social et du service prévention de la Cramif.

Rôle des services administratifs des CPAM

Les services administratifs des CPAM :

  • versent les indemnités journalières ;
  • remboursent les soins et les appareillages éventuels comme la Cramif est amené à le faire ;
  • mobilisent les financements ;
  • facilitent la mise en place de dispositifs visant au retour à l’emploi ;
  • participent à la gestion du risque en entreprises ;
  • relaient les actions de communication en santé publique (exemple : Campagne sur la lombalgie).

Les actions des CPAM en matière de PDP sont les suivantes :

  • l’aide au repérage des assurés en arrêt de travail depuis au moins 90 jours afin de les signaler au Service social ;
  • le droit d’accès à des mesures de remobilisation et de formation pendant l’arrêt de travail ;
  • le financement de mesures d’aide au retour à l’emploi.

Quelques chiffres relatifs à la prévention de la désinsertion professionnelle et au maintien en emploi pour le département de Seine-Saint-Denis
Source : données de la CPAM de Seine-Saint-Denis

 

Sur 70 situations en 2017 : 55 actions de formation, de remobilisation et d’accompagnement ont été réalisées
Source : données transmises par les CPAM au Service social de la Cramif

Rôle du service médical

Le service médical concourt à un meilleur fonctionnement du système de santé et contribue à assurer l'accès à des soins de qualité au meilleur coût.

Visuel idiquant l'offre de soins et la population couverte en Ile-de-France
Source : Direction régional du Service médical Île-de-France

Lors de cette matinée, le service médical d’Île-de-France est revenu sur les modalités de gestion des arrêts de travail pour lesquels le médecin conseil évalue la capacité du salarié à reprendre une activité professionnelle.

Rôle du Service social

Le Service social assure un accompagnement du salarié et réalise un plan d’aide en vue de rechercher une solution adaptée à sa situation.

Accompagnement optimal d’un salarié en 4 étapes

Pour conclure, les quatre grandes étapes à retenir pour un accompagnement optimal d’un salarié sont les suivantes :

  1. détecter et évaluer le risque de désinsertion professionnelle en identifiant le plus précocement possible les éventuelles difficultés à la reprise du travail ;
  2. signaler avec son accord un salarié en risque de désinsertion professionnelle ;
  3. définir la prise en charge adaptée à la situation du salarié ;
  4. mettre en œuvre les dispositifs qui permettront une reprise d’activité.

Le sujet de la prévention de la désinsertion professionnelle et du maintien en emploi reste difficile à appréhender pour le salarié comme pour l’employeur en raison notamment de la multiplicité des acteurs.

Ces rencontres pluridisciplinaires ont vocation à favoriser leur connaissance mutuelle afin de redéfinir des modalités de collaboration et une meilleure complémentarité des actions. Les pratiques restent aujourd’hui hétérogènes et certains dispositifs de retour à l’emploi tels que la visite de pré-reprise sont encore trop méconnus.

Save the date

La Cramif a le plaisir d’inviter les personnels des SIST et de l’Assurance Maladie le lundi 25 juin 2018 à assister au 2e bilan régional des 25 CPOM d’Île-de-France organisé au sein de ses locaux.

29/01/2018