La Cramif remet au Groupe ERI le diplôme qui reconnait ses actions dans la réduction et la prévention des TMS.

Contexte et mesures adoptées

Les métiers du BTP sont particulièrement éprouvants physiquement et sujets à de nombreux risques pour la santé des salariés qui travaillent sur le terrain. En France, les troubles musculosquelettiques (TMS) représentent près de 87 % des maladies professionnelles reconnues dans le secteur du BTP.

Le Groupe ERI, acteur majeur du bâtiment et des infrastructures en Île-de-France, est régulièrement confronté à cette problématique. En effet, la répétition de certaines situations de travail telles que des efforts physiques importants (port de charge ou tirage de câble) ou des positions contraignantes liées à l’utilisation de machines et engins techniques impactent fréquemment la santé de ses collaborateurs (lombalgies, douleurs musculaires, syndrome du canal carpien, tendinites, etc.).

C’est pourquoi l’entreprise s’est engagée, à partir de 2019, dans la démarche TMS Pros avec l’accompagnement de la Cramif.

Dans un premier temps, la direction de l’entreprise a clairement affiché sa volonté d’intégrer le programme TMS Pros à travers une lettre d’engagement diffusée à l’ensemble de ses collaborateurs. Après un diagnostic de l'existant pour identifier les situations à risques et analyser les indicateurs de prévention, un plan d’action ciblant deux situations de travail prioritaires a été élaboré :

  • tirage de câbles et manutention de tourets
  • transport de charges lourdes

Dans un second temps, des ateliers et groupes de travail ont été animés par l’équipe projet TMS Pros, puis des solutions validées par le terrain ont été déployées. Les salariés ont désormais accès au matériel suivant :

  • un monte escalier à chenille « Pianoplan »
  • une table élévatrice mobile à roulettes pour déplacer les charges allant jusqu’à 150 kg

En complément, ERI a également fait l’acquisition :

  • d’un tabouret à roulettes pour assurer une bonne assise dans des locaux techniques exigus
  • d’un tapis de protection des genoux pour fournir un revêtement confortable aux plombiers

La commande d’une remorque porte touret et d’un chenillard radio téléguidé pouvant transporter 600 kg est en cours pour faciliter la tâche de transport et tirage de câbles/pose de crochets dans les métros parisiens.

Photo d'un chenillard radio téléguidé pouvant transporter 600 kg - © ERIChenillard radio téléguidé pouvant transporter 600 kg - © ERI

 

Photo d'une personne qui transporte un sac à dos à roulettes pour ses outils - © ERISac à dos à roulette pour le transport des outils -  © ERI

 

Photo de l'aménagement intérieur de véhicules utilitairesAménagement intérieur de quelques véhicules utilitaires afin de mieux ranger le matériel et éviter la manutention des charges lourdes (caisson intégré pour faire glisser les plateformes à hauteur d’homme) - © ERI

La mise en place de ces différents dispositifs a permis une baisse de 71 % du nombre d’accidents liés aux TMS constatés durant les 3 dernières années grâce à la démarche TMS Pros en partenariat avec la CRAMIF ! L’entreprise a également constaté une implication forte et appréciée des compagnons de terrain en faveur de la prévention des risques TMS.

infographpie sur le nombre d'accidents du travail liés aux TMS (2021-2023) - Baisse de 71 % des AT liés aux TMS sur les 3 dernières années© Cramif

Remise du diplôme TMS Pros

Le 4 décembre 2023, la Cramif a remis aux équipes du groupe ERI le certificat qui reconnait l’engagement de l’entreprise pour la réduction des TMS.

Photo de la remise du diplôme TMS Pros aux équipes du groupe ERI - De gauche à droite : François Lhoutellier, président du groupe ERI - Jean-Philippe de Carvalho, contrôleur de sécurité à la Cramif (antenne 94) - Souba Soundirampoulle, directrice Qualité Sécurité Environnement (QSE) à ERI - Faten Bririm, ingénieur prévention et sécurité à ERI - @ ERIDe gauche à droite : François Lhoutellier, président du groupe ERI - Jean-Philippe de Carvalho, contrôleur de sécurité à la Cramif (antenne 94) - Souba Soundirampoulle, directrice Qualité Sécurité Environnement (QSE) à ERI - Faten Bririm, ingénieur prévention et sécurité à ERI - © ERI

 

TMS Pros : une démarche en 4 étapes

Les troubles musculosquelettiques (mal de dos, de l’épaule, du poignet, etc.) touchent principalement les muscles, les tendons et les nerfs. Cette pathologie a donc un impact sur la santé des salariés, mais également sur les coûts directs et indirects des entreprises. 113 millions d’euros de cotisations sont ainsi versées par les entreprises du secteur au titre de ces sinistres chaque année, et plus de 1,5 million de jours de travail sont perdus du fait des arrêts de travail des salariés touchés. 40 % de ces arrêts sont en lien avec le mal de dos.

Pour y remédier, l’Assurance Maladie - Risques professionnels a lancé en 2015 la démarche TMS Pros. Organisée en 4 étapes, elle vise à réduire l’impact des TMS et du mal de dos pour leurs salariés. Elle permet aux entreprises de structurer leur projet de prévention mais également pour les accompagner dans leur montée en autonomie.

En fonction des différentes causes de TMS identifiées, les actions peuvent porter sur :

  • l’organisation du travail
  • l’aménagement des postes
  • la conception des outils ou des produits
  • le matériel
  • la formation

En Île-de-France, environ 1 178 établissements tous secteurs confondus sont concernés :

  • 80 % des établissements se sont déjà inscrits dans la démarche – Étape 1
  • 48 % ont repéré et hiérarchisé les postes ou les situations de travail prioritaires les plus à risque – Étape 2
  • 32 % ont défini un plan d’action – Étape 3
  • 20 % ont finalisé la démarche et s’engage dans sa pérennisation – Étape 4
03/04/2024