La Caisse nationale d’assurance maladie, l’INRS, la MSA, la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales et l’OPPBTP se mobilisent en faveur d’une campagne de sensibilisation nationale intitulée « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ».

Les actions de prévention et de sensibilisation pour les entreprises

Les chutes de hauteur restent aujourd’hui l'une des premières causes d'accidents du travail dans le secteur du bâtiment et des travaux publics où elles représentent 16 % des accidents et sont la 1ère cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès). Les gestes professionnels et de sécurité étant profondément imbriqués, les chutes de hauteur peuvent être évitées grâce à des précautions simples.

Depuis 2014, plusieurs actions de prévention et de sensibilisation ont été conduites auprès des entreprises de 20 à 49 salariés. Le nombre toujours élevé d’accidents du travail (1 chute toutes les 5 minutes) montre que les efforts doivent se poursuivre. La campagne de sensibilisation cible cette année plus particulièrement les entreprises du BTP et leurs salariés, les exploitants et entreprises agricoles et les établissements et agents relevant des fonctions publiques territoriale et hospitalière.

Un site internet dédié

Un site internet dédié chutesdehauteur.com vous propose des informations, des conseils de prévention, des outils de sensibilisation et un test en ligne vous permettant de situer votre niveau de prévention face aux travaux en hauteur.

L’OPPBTP, la MSA, les Caisses d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) et la Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France (Cramif) ont mis en place des dispositifs d’accompagnement personnalisé pour aider les professionnels dans leur démarche de prévention avec des actions de diagnostic, de conseil et de formation à la prévention des risques professionnels.

Les aides financières

Pour inciter les entreprises à s’engager dans une démarche de prévention en optant pour des équipements mieux sécurisés qui permettent de réduire les risques de chute sur leurs chantiers, l'Assurance Maladie - Risques professionnels propose des aides financières simplifiées (AFS).

Parmi ces aides, Bâtir + qui est destinée aux entreprises du BTP de moins de 50 salariés, permet de les aider à s’équiper de matériels adaptés permettant de diminuer les risques et d’améliorer les conditions de travail sur les chantiers.

Les dispositifs subventionnés concernent des matériels pour diminuer les risques de chutes (protection de trémie, passerelles d’accès), les manutentions manuelles (plateforme à maçonner ou table élévatrice) et pour améliorer les conditions d’hygiène sur les chantiers (bungalow de chantier mobile). Cette subvention s’élève à 40 % du montant hors taxe de l’investissement, dans la limite d’une subvention totale de 25 000 € par entreprise. Ce taux pourra même monter à 50 % pour l’ensemble si un bungalow est inclus dans la réalisation.

 

04/02/2019